Voir aussi

La NASA lancera une mission pour étudier les causes des tempêtes de particules solaires géantes

La NASA lancera une mission pour étudier les causes des tempêtes de particules solaires géantes
Mardi 31 mars 2020 à 17:01

L'agence spatiale américaine (NASA) compte lancer une mission pour étudier comment le Soleil génère et libère des tempêtes météorologiques spatiales géantes, appelées "tempêtes de particules solaires", dans l'espace planétaire.

 
"Non seulement ces informations amélioreront la compréhension du fonctionnement de notre système solaire, mais elles pourront en fin de compte aider à protéger les astronautes voyageant vers la Lune et Mars en fournissant de meilleures informations sur la façon dont le rayonnement solaire affecte l'environnement spatial dans lequel ils doivent voyager", écrit l’agence américaine dans un communiqué publié lundi.
 
La nouvelle mission, appelée Sun Radio Interferometer Space Experiment (SunRISE), est un réseau de six CubeSats fonctionnant comme un très grand radiotélescope. La NASA a accordé 62,6 millions de dollars pour concevoir, construire et lancer SunRISE au plus tôt le 1er juillet 2023.
 
La NASA a choisi SunRISE en août 2017 comme l'une des deux propositions de mission pour mener une étude de concept de mission de 11 mois. En février 2019, l'agence a approuvé une étude de formulation continue de la mission pour une année supplémentaire.
 
"Nous sommes ravis d'ajouter une nouvelle mission à notre flotte de vaisseaux spatiaux qui nous aidera à mieux comprendre le Soleil, ainsi que la façon dont notre étoile influence l'environnement spatial entre les planètes", a déclaré Nicky Fox qui dirige de la Division héliophysique de la NASA.
 
"Plus nous en savons sur l'éruption solaire avec les événements météorologiques spatiaux, plus nous pouvons atténuer leurs effets sur les vaisseaux spatiaux et les astronautes", a-t-il ajouté.
 
La conception de la mission s'appuie sur six CubeSats à énergie solaire - chacun de la taille d'un grille-pain - pour observer simultanément des images radio d'émission à basse fréquence de l'activité solaire et les partager via le réseau Deep Space de la NASA.
 
La constellation de CubeSats volerait à moins de 6 miles les uns des autres, au-dessus de l'atmosphère terrestre pour ne pas bloquer les signaux radio que SunRISE observera.
 
Ensemble, les six CubeSats créeront des cartes 3D pour déterminer où les explosions de particules géantes proviennent du Soleil et comment elles évoluent au fur et à mesure qu'elles se développent dans l'espace. Ceci, à son tour, aidera à déterminer ce qui déclenche et accélère ces jets de rayonnement géants, selon la NASA.
 
Source : MAP
Medi1TV Afrique en direct:
Urgent