Voir aussi

Etat du digital en Afrique

Etat du digital en Afrique
Lundi 16 mars 2020 à 15:58
We are social publie chaque année en partenariat avec Hootsuit un rapport sur l’état du digital dans le monde Digital 2020.
 
Chaque continent, chaque région et chaque pays y sont analysés au crible fin. Les indicateurs de performances clés sont le nombre d’utilisateurs ainsi que le taux de pénétration et de croissance de l’utilisation d’internet, des réseaux sociaux et de la connectivité mobile.
 
On y découvre aussi les habitudes des internautes avec les sites les plus visités et les mots clés les plus recherchés par pays ainsi que les plateformes sociales les plus populaires.  
 
Nous savons que globalement le monde se digitalise à une vitesse grand V et qu’en 2020 nous franchirons une étape importante avec la moitié de la population mondiale active sur les réseaux sociaux. Où se situe l’Afrique dans ce développement ?
 
Il est difficile, comme dans toute discipline, d’analyser un continent aussi varié et multiple. Ainsi nous allons nous pencher sur les chiffres publiés sur le plan régional puis faire ressortir les performances et les évolutions des pays africains qui se sont démarqués en 2019. 
 
Afrique du Nord et Afrique Australe : les régions les plus connectées
L’Asie et l’Afrique sont les deux continents qui comptent le plus grand nombre de personnes “non-connectées” dans le monde, mais aussi les deux continents avec les populations les plus conséquentes et donc de surcroît les perspectives de croissance digitale les plus prometteuses. Les régions les plus connectées sur le continent sont l’Afrique du Nord suivie de près de l’Afrique Australe alors que la région la moins connectée reste l’Afrique de l’Est.
 
 
Internet en Afrique Centrale : le taux de pénétration le plus bas et la croissance la plus haute sur le continent
Les 3 régions avec le taux de pénétration d'internet le plus haut sont l’Afrique australe (60%), l’Afrique du nord (53%) et l’Afrique de l’ouest (36%), alors que l’Afrique de l’Est (23%) et l’Afrique centrale (22%) enregistrent les taux les plus bas. L’Afrique centrale qui a un faible taux d’accès à internet est en même temps celle qui enregistre la plus haute croissance (+40%), suivie en 2ème et 3ème position de l’Afrique du Nord (+14%) et de l’Afrique de l’Est (+7,8%).
 
 
Afrique du Nord : région la plus active sur les réseaux sociaux
L’Afrique du Nord est leader sur le continent en terme d’utilisation des réseaux sociaux avec un taux de pénétration de 39%, suivie de l’Afrique Australe (36%) et de l’Afrique de l’Ouest (13%). A nouveau, comme pour l’accès à internet, les deux régions les moins actives sur les réseaux sociaux sont l’Afrique de l’Est (8%) et l’Afrique centrale (6%).
 
 
Maghreb : le Maroc en première position sur internet et la Tunisie en tête sur les réseaux sociaux
Au Maghreb, le Maroc enregistre le taux de pénétration internet le plus important (69%), suivi de la Tunisie (64%) et de l’Algérie (52%). Sur les réseaux sociaux, c’est la Tunisie qui enregistre le plus haut taux (62%), suivie de l’Algérie (51%) et du Maroc (49%). 
 
Afrique de l’Ouest : Le Nigéria, le Ghana, la Côte d’Ivoire et le Sénégal parmi les pays les plus performants
En Afrique de l’Ouest, quatre pays se démarquent sur le plan de leur développement digital. Le Nigéria, le Ghana, la Côte d’Ivoire et le Sénégal sont les plus actifs sur internet et les réseaux sociaux en comparaison avec l’ensemble des pays ouest africains. En chiffre absolu, c’est au Nigeria qu’on enregistre le plus grand nombre d’internautes et d’utilisateurs sur les réseaux sociaux (85 M / 27 M), suivi du Ghana (14 M / 6 M), de la Côte d’Ivoire (12 M / 5 M) et du Sénégal (7.6 M / 3.5 M). 
Parmi les pays qui enregistrent les plus fortes progressions, on retrouve le Libéria (+10%), la Côte d’Ivoire (+9.6%), le Niger (+8.6%) et la Sierra Leone (+8.1%) pour le taux de croissance internet; le Burkina Faso (+35%), le Sierra Leone (+15%), le Nigeria (+14%), le Togo (+14%) et le Niger (+13%) pour le taux de croissance sur les réseaux sociaux. 
 
Egypte, RDC, Kenya, Maroc, Algérie et Nigeria : 6 pays africains avec le plus grand nombre de nouveaux internautes dans le monde 
Parmi les 10 pays les moins connectés à internet dans le monde, on en compte 8 en Afrique: le Sud Soudan, l'Erythrée, le Burundi, la Somalie, le Niger, le Liberia, la Guinée Bissau et la Centrafrique. Cependant c’est aussi en Afrique qu’on compte les pays qui enregistrent la plus forte croissance dans le monde en terme d’accès à internet. Parmi les 20 pays en plus forte progression, on retrouve : la République du Congo (+126%), la RDC (+122%), la Guinée Bissau (+26%), l’Egypte (+22%), le Burundi (+21%), la Centrafrique (+20%), le Kenya (+16%), la Zambie (+16%) et la Libye (+13%).  Par ailleurs, parmi les 20 pays qui ont enregistré le plus grand nombre de nouveaux internautes, on retrouve l’Egypte (+ 9,8 M) la RDC (+8,9 M), le Kenya (+3,1 M), le Maroc (+2.9 M), l’Algérie (+2,3 M) et le Nigeria (+2,1 M).
 
 
Réseaux sociaux : 11 pays africains parmi les 20 pays avec la plus forte progression dans le monde
11 pays africains figurent parmi les 20 pays avec le plus haut taux de croissance sur les réseaux sociaux dans le monde : Chad (+252%), Guinée Bissau (+89%), Burkina Faso (35%), Malawi (+34%), Guinée Équatoriale (+31%), Lesotho (+29%) , Ouganda (+27%), Sud Soudan (+26%), Îles des Comores (+23%) et Burundi (+22%). Par ailleurs, parmi les 20 pays qui ont enregistré le plus grand nombre de nouveaux utilisateurs sur les réseaux sociaux au niveau mondial, on compte l’Afrique du Sud (+ 3,5 M), le Nigéria (+ 3,4 M), l’Egypte (+ 2,9 M) et l’Algérie (+ 2,4 M). 
 

 

Source : Medi1TV.com
Medi1TV Afrique en direct:
Urgent